Venez au co-workcase de mai - Spécial question booking !* Le programme de mai à juillet 2024 est en ligne *! Embrayage, les lauréats·x·es ✷ Écouter nos playlists Spotify ✷

Transformation #2, les lauréats·es

10 musiciens·nes soutenus·es dans le cadre de Transformation #2 

En novembre dernier, la Case à Chocs mettait au concours, dans le cadre du prolongement de son Projet de Transformation, 5 résidences de répétition et une résidence de création. Après avoir étudié les 50 dossiers reçus, le jury des résidences courtes a retenu les 10 musiciens·ennes de la région neuchâteloises. Chaque formation et artistes explorent différents genres musicaux et représentent ainsi toute la diversité de création.

Résidences courtes de répétition

Accessibles aussi bien à des musicien·nes neuchâtelois·es émergent·es que confirmé·es, les résidences courtes se destinent à des projets en cours de finalisation qui nécessitent de passer au stade du travail scénique et/ou de la répétition.

Le 14 décembre 2022, un jury de professionnels·es des musiques actuelles s’est réuni à la Case à Chocs afin de sélectionner les cinq premiers bénéficiaires du programme de résidences. Composé de Laure-Anne Cossu (programmatrice, Le Salopard / Bongo Joe Records), Maï Kolly (programmatrice, Usine à gaz / Label Suisse), Gilles Vallet (programmateur, Festival de la Cité / Paléo / Le Romandie), Antonin Rousseau (programmateur et directeur, Festi’neuch) ainsi que de Loris Vettese (programmateur, La Case à Chocs), le jury a sélectionné les projets proposés par les formations suivantes :

AUST (électro / émergent)
– Alvin Schwaar & Thomas Richard (fusion hip hop / émergent)
Chien Mon Ami (synth ambient pop / émergent)
Giula Dabalà (pop / confirmée)
YRRE (metal / émergent).

Les cinq résidences se dérouleront à la Case à Chocs entre janvier et juin 2023.

Résidence longue de création

Mue par la volonté d’accompagner des projets innovants et porteurs, la Case à Chocs se propose à travers cette démarche de réunir des musicien·nes neuchâtelois·es ouvert·es à la collaboration et à la découverte autour d’un projet de création.

Les candidatures individuelles ont été étudiées par un jury d’expert·es qui avait la tâche de composer une formation inédite. Les artistes qui ont été retenus sont : 

– Aurélia Ikor
– Félix Fivaz
– Léa Martinez
– Anaïs Nussbaum
– Chadi Messmer.

Ils et elles disposeront de 25 jours de résidence à la Case à Chocs pour conjuguer leurs différentes approches musicales et faire éclore un nouveau projet. Nadia Mitic, professionnelle des musiques actuelles, spécialisée dans l’accompagnement d’artistes, elle sera à leurs côtés pour les accompagner dans la réalisation de ce projet.

Le fruit de leur travail sers verni à l’automne, le jeudi 5 octobre 2023 à la Case à Chocs.