Le programme est en ligne ! Ouverture le vendredi 26 août Nouveau site tout beau tout chaud pour toi

Présentation

Case à Chocs - Neuchâtel

Histoire

Créée en 1991 à la suite des revendications des musicien·nes neuchâtelois·es réclamant une salle et des locaux, la Case à Chocs constitue aujourd’hui le principal centre de compétences neuchâtelois dédié aux musiques actuelles.

Active aussi bien dans les domaines de la diffusion, de la création, de la formation que de la médiation, la Case à Chocs a pour missions principales la production et l’accueil d’événements musicaux, de même que l’accompagnement de la scène musicale régionale.

Sa vocation historique de lieu favorisant la cohésion sociale fait par ailleurs d’elle l’un des espaces d’accueil socio-culturel les plus dynamiques de notre région.

Engagements

Tolérance et égalité

La Case à Chocs s’engage activement pour créer un espace sécure et égalitaire pour tous·tes. Signataire du label We Can Dance It, la salle de concerts a formé son équipe sur les questions de sexisme, de tolérance et d’égalité. En ses murs, la Case à Chocs ne tolère aucun comportement misogyne, raciste, homophobe, transphobe ou toute autre forme de violence, qu’elle soit verbale, physique ou morale.

La Case à Chocs s’engage également à favoriser la mixité au sein de son staff, à encourager la diversité sur la scène musicale et à accueillir son public dans le respect et la liberté de chacun·e.

Soutien à la scène musicale neuchâteloise

Depuis sa création, la Case à Chocs fait du soutien de la scène musicale locale l’une de ses  principales missions. Si la diffusion des artistes de la région constitue le socle de sa programmation de la salle de concerts, la Case propose également des programmes d’accompagnement afin d’aider les musicien-nes dans leur développement de carrière. De façon plus générale, elle oeuvre à travers ses activités à la reconnaissance des musiques actuelles.

Environnement

La Case à Chocs s’efforce également de proposer des activités en adoptant un comportement écoresponsable. Elle tâche de limiter son empreinte écologique notamment en: favorisant les circuits courts, y compris dans les transports ; réduisant, triant et revalorisant ses déchets; privilégiant une restauration durable et des contenants réutilisables.