⇥ Job Alert - Stagiaire en Administration et Ressources Humaines ⇤ !* Le programme de mai à juillet 2024 est en ligne *! Embrayage, les lauréats·x·es ✷ Écouter nos playlists Spotify ✷
arrow_back Retour

TATAKI WAVE PARTY

La brûlante TATAKI WAVE PARTY s’invite à Neuchâtel ! Avec une température montant à 100 °, cette soirée enflammera le QKC et la grande salle avec un mix explosif de sons urbains, entre l’Afrobeat, la Baile Funk, le Hip-Hop, la Trap et la Technobrega.

Fruit d’une symbiose entre le média digital de la RTS et La Case à Chocs, cette soirée met à l’honneur des pépites d’artistes locaux pour une ambiance vrombissante.

AG Culturel* 0.- Carte Culture* 5.-  Early birds 10.- / Prélocs normales 15.- / Caisse du soir : 20.-

*Réservation par e-mail, jusqu’à 18h le jour de l’événement.

Infos

  Interlope : 22h00
  Portes
 : 23h00
  Fin : 05h00
  Dès 18 ans
  Grande Salle & QKC
CHF 10 - 15 Billetterie

OG Wizdom (Suisse)

Kosmo (Suisse)

Cela fait depuis 2015 qu’on entend parler d’elle : k.smo - anciennement Kosmo - garde une place importante dans la scène underground du hiphop.

Originaire de Neuchâtel, elle s’est rapidement démarquée par sa technique et sa polyvalence dans les différents styles qui touchent de près ou de loin la culture. Elle a notamment réalisé des performances dans plusieurs grands festivals, comme le Montreux Jazz, Royal Arena, Festi’neuch, les Hivernales ou encore le Beat Festival. Sa spécialité reste le mélange des styles avec des transitions imprévisibles et efficaces.

HH, RNB, UKG, TRAP, PLUG, AFRO, SHATTA

Team Tataki : SPICE & CURLS

Spice&Curls est DJ depuis trois ans, mais son parcours musical a commencé bien avant cela, enraciné dans son enfance. En grandissant, elle a été immergée dans divers genres musicaux, ce qui a suscité sa passion. Aujourd’hui, en tant que DJ, elle canalise cette passion dans ses performances. Avec ses sets éclectiques, elle apporte une énergie vibrante à la foule, créant une expérience inoubliable pour tous ceux qui l’écoutent. Son objectif est de faire ressentir la musique aux gens et de partager la joie de chaque représentation.

Afro Electronic, Caribean Music, Afrobeat

Team Tataki : DJ Nelsang

Sillonnant les contrées helvétiques avec ses platines depuis quelques années, Nelsang aka Nel100 n’en finit plus de faire grimper le mercure partout où il mixe : les foules du MAD, Globull, Montreux Jazz, La Gravière ou encore le D! Club ont toutes été prises d’une euphorie certaine. Sonorités ? Hip-Hop, Trap, Afrobeat et Baile Funk. Symptômes ? Montée d’endorphine, forte fièvre groovy et surtout irrésistible envie de danser. Originaire de Martigny, le DJ capverdien fait partie du collectif multidisciplinaire Mal au Crâne qui regroupe DJs, danseurs professionnels et beatmakers. Loin de se cantonner à un spot précis, Nelsang exporte ses sets caniculaires au sein d’une pléiade d’évènements tout comme sur les ondes de Couleur 3, via son mix Nayuno. DJ lors des concerts du rappeur valaisan Jeune Hustler mais également aux soirées Tataki et aux battles Dance Your Style de Red Bull, l’artiste a pu collaborer avec Swiss Post, Vans et Dakine.

Hip-Hop, Trap, Afrobeat, Baile Funk

Team Tataki : NA$$

Cheezburger

Basé à Biel/Bienne, j’ai emmené ma musique à travers l’Europe, notamment lors de concerts au Frauenfeld Festival et à la Royal Arena. 

Hip Hop, Afrobeats, Dancehall, House Funky, RnB

Marara Kelly

Marara Kelly fait des mixes où se confrontent ses recherches autour du baile funk et de la technobrega. Avec de nombreux éléments de la culture pop présentés à travers des remixes, elle invite le public à s’identifier à un son étranger dont le beat est l’élément disruptif. Elle interprète la pratique des remixes de chansons pop, l’une des caractéristiques les plus présentes de la scène baile funk et technobrega, comme un geste de réappropriation de l’imaginaire commun et de décolonisation par l’appartenance, qui se traduit par une musique pleine de drôlerie, de sensualité et de puissance. Sa recherche musicale part des sons de l’Amazonie brésilienne où elle est née, et se croise avec le baile funk de Rio, où elle a vécu pendant plusieurs années. Elle a mixé en traversant le pays continental qu’est le Brésil et le continent européen dans des contextes très divers. Ces déplacements ont beaucoup influencé sa manière de mixer qui pourrait être imaginée comme le geste de faire un nœud qui rejoint les lieux par où elle passe, son identité, des sentiments d’appartenance et des politiques de coexistence.

Mixer pour elle c’est pouvoir partager un peu ce qui se passe dans son corps tandis qu’un corps brésilien, c’est pouvoir mélanger sa culture avec des corps inconnus à travers de la musique, de la danse et de sa pratique artistique, la performance.